Blog

L’orientation au collège : comment préparer ses élèves ?

La réforme du collège introduite en 2016 demande aux collégiens de faire des choix dès la classe de 5ème. Ces choix portent sur leur parcours scolaire passant du choix d’une seconde langue au choix du type de troisième.

Si pour certains élèves, le choix est une évidence, pour d’autres c’est une réelle période de stress et d’angoisse. Alors comment aborder l’orientation au collège ?

Définir les grandes étapes de l’orientation au collège

En classe de 4ème, l’équipe pédagogique propose d’orienter certains élèves vers la voie professionnelle. Les autres, quant à eux, sont invités à poursuivre vers la troisième générale.

C’est donc en classe de troisième que l’orientation scolaire commence à prendre une place importante. Elle fait en effet l’objet de nombreux échanges entre les élèves, leurs parents et les professeurs pour choisir la voie vers laquelle l’élève va se diriger.

Pour aider les élèves à préparer leur poursuite d’études, vous devez commencer par leur partager les temps forts de l’orientation :

  • Au premier trimestre, de septembre à décembre, a lieu la phase d’information. Les élèves sont invités à réfléchir à leurs projets d’orientation. En tant que professeur principal, vous les accompagnez avec l’aide du psychologue de l’éducation nationale.
  • Au deuxième trimestre se déroule la phase provisoire d’orientation. Avant le deuxième conseil de classe, les élèves et leurs parents doivent renseigner sur la fiche de dialogue la poursuite d’études envisagée. C’est le conseil de classe qui les examine et donne un avis provisoire d’orientation.
  • Enfin, c’est au cours du troisième trimestre que phase définitive d’orientation prend place. Les parents et leurs enfants sont invités à préciser les choix définitifs et le conseil de classe formule une proposition d’orientation. Il revient ensuite au chef d’établissement de décider en fonction de la proposition définitive du conseil de classe et des demandes de l’élève et de sa famille.

Si la proposition du conseil de classe est en phase avec le choix de l’élève ou validée par l’élève et sa famille, elle devient alors décision d’orientation. A l’inverse, si elle est différente du choix émis, l’élève et ses parents sont reçus par le chef d’établissement.

La procédure Affelnet 

Le directeur académique des services de l’Éducation nationale utilise une application nationale, Affelnet-lycée, pour décider de l’affectation des élèves à la fin de la classe de 3e.

Cette application permet de recueillir les demandes des familles concernant la poursuite dans une formation et dans un établissement ainsi que les autres informations prises en compte pour l’affectation en lycée.

Trois critères principaux sont pris en compte par Affelnet dans l’affectation des collégiens : l’adresse du domicile, les compétences du socle commun et les résultats scolaires. En fonction des barèmes établis par chaque académie, un cumul de points est attribué à chaque élève.

À partir du mois d’avril, l’élève et sa famille peuvent consulter l’ensemble des formations disponibles dans chaque académie en se connectant à Affelnet. Ils peuvent faire des vœux d’affectation à partir du mois de mai. Les demandes formulées pour chaque élève sont enregistrées dans l’application Affelnet-lycée et les résultats de l’affectation sont diffusés fin  juin. Une fois l’affectation reçue, il est impératif d’aller s’inscrire dans l’établissement.

Si la majorité des élèves sont affectés dès la fin du mois de juin, des phases d’affectation supplémentaires sont mises en place en juillet et septembre afin d’affecter tous les élèves qui n’ont pas de solution.


Présenter les poursuites d’études après le collège 


Comment aborder l'orientation au collège

Si partager les temps de l’orientation est une étape essentielle, présenter les différentes poursuite d’études est également nécessaire. En effet, nombreux sont les collégiens qui ne sont pas informés sur les diverses opportunités de poursuite d’études après le collège.

La Seconde Générale et Technologique

La classe de Seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination. Elle donne l’opportunité aux jeunes lycéens de tester leurs aptitudes et de confirmer ou non leurs aspirations avant de choisir au cours de l’année, des enseignements de spécialité. Ces enseignements seront dispensés les deux années suivantes, en Première et en Terminale.

En Seconde générale et technologique, une semaine compte en moyenne 30,5 heures de cours. Les élèves retrouveront principalement des matières générales et théoriques qu’ils connaissent déjà : français, histoire-géographie, langues, mathématiques, sciences, etc. Ces enseignements sont communs à tous les élèves.

La Seconde professionnelle

Contrairement à la Seconde Générale, l’élève aura des enseignements généraux quelle que soit la spécialité de Bac Pro et des enseignements professionnels en fonction de la spécialité choisie. On distingue neuf familles de métiers : Construction durable, du bâtiment et des travaux publics ; Alimentation ; Aéronautique, Industries graphiques et de la communication, etc… La Seconde professionnelle agricole propose aussi d’intéressants parcours, dans quatre familles de métiers.

En parallèle des enseignements, les élèves auront des périodes de formation en milieu professionnel et d’un accompagnement personnalisé.

Le CAP

À l’issue du collège, les élèves peuvent aussi s’orienter vers un CAP ou Certificat d’aptitude professionnelle. Ce diplôme s’obtient en général en 2 ans et prépare à un métier précis. Il existe plus de 200 spécialités et il peut se préparer en lycée professionnel ou général et technologique. Ce diplôme peut être également préparé en apprentissage et permet d’entrer rapidement dans la vie active.

Au programme, on y retrouve :

  • Des enseignements professionnels qui représentent un peu plus de la moitié de l’emploi du temps. Ils se déroulent sous forme de cours, de travaux pratiques et de travaux en atelier.
  • Des enseignements généraux : français, histoire-géographie, enseignement moral et civique, mathématiques-physique-chimie…Certains sont appliqués à des activités professionnelles en fonction de la spécialité choisie.
  • Des heures dédiées à l’accompagnement personnalisé et à l’accompagnement au choix d’orientation.
  • Des périodes de formation en milieu professionnel de 12 à 14 semaines de stages, réparties sur les 2 ans, de manière variable selon les établissements.

Gardez bien à l’esprit qu’il n’existe pas de voies royales et que chaque élève pourra s’épanouir pleinement si son choix est en phase avec ses aspirations, ses envies et ses compétences.

Définir les interlocuteurs à privilégier

Pour réfléchir à leur projet et préparer leurs vœux d’orientation, les élèves ont besoin de recueillir des informations et surtout de lever toutes leurs interrogations. C’est pourquoi il est important de leur partager une liste de personnes avec lesquelles ils peuvent échanger.

Les interlocuteurs au collège 


Le professeur principal

En tant que professeur principal, vous jouez un rôle majeur dans l’orientation de vos élèves. Vous assurez la coordination et le suivi de l’orientation de vos élèves, en liaison avec l’équipe éducative, et en concertation avec les parents d’élèves.

Le psychologue de l’Education nationale

Le psychologue de l’Education nationale peut intervenir lors de ses permanences au collège ou dans un Centre d’information et d’orientation (CIO).  L’élève peut le solliciter pour un entretien personnalisé d’orientation avec vous, ses parents, afin de faire le point sur votre scolarité.

Le professeur documentaliste

Le professeur documentaliste favorise l’acquisition d’une culture et d’une maîtrise de l’information par l’ensemble des élèves. Il organise et enrichit les ressources et outils d’information qu’il met à la disposition des élèves et des équipes éducatives.

Les professionnels en dehors du collège 


Le stage de 3ème

Inviter vos élèves à être curieux et à interroger son tuteur de stage de 3ème ou l’équipe avec laquelle il travaille pour obtenir des informations sur le secteur et les métiers.

Les journées portes ouvertes

Encourager également vos élèves à se rendre aux journées portes ouvertes organisées par des établissements. C’est l’occasion pour eux de rencontrer l’équipe éducative et d’autres jeunes qui ont choisi ce même cursus.