Compétence à s’orienter : comment aider ses élèves à la développer ?

#pourlesprofs

Compétence à s'orienter : comment aider ses élèves à la développer ?

Faire des choix qui donnent du sens à son parcours de vie, sur le plan personnel, professionnel comme scolaire, représente un réel défi auquel nous sommes tous confrontés. Un challenge qui devient de plus en plus complexe avec les mutations socio-économiques que nous traversons. En effet, nous vivons une époque au cours de laquelle les métiers changent rapidement, où d'autres voient le jour, où les salariés sont en quête de sens et de valeur. Savoir comment s'orienter devient donc un enjeu essentiel et notamment pour vos élèves.

Qu’est ce que la compétence à s’orienter ? 

 

Les compétences à s’orienter recouvrent l’ensemble des compétences nécessaires pour « recueillir, analyser, synthétiser et organiser les informations sur les formations et les métiers mais aussi comme la capacité à se connaître soi-même pour prendre les bonnes décisions afin d’aborder les transitions inhérentes à tout parcours individuel et professionnel ». (ELGPN, 2013)

 

Au-delà des choix ponctuels rythmés par le système éducatif, auxquels les élèves sont confrontés, l’orientation est de plus en plus conçue comme un parcours à construire de manière continue. Ainsi, il ne s’agit plus seulement de mettre en place des actions lors des grandes phases de l’orientation, mais d’adopter une approche préventive. Une approche qui repose sur une vision à long terme et sur une anticipation des besoins afin que chacun puisse s’orienter et construire son parcours de manière autonome et durable.


Cette idée a notamment été défendue par la directive du 21 novembre 2008 du Conseil de l’Union Européenne qui définit l’orientation comme «un processus continu qui permet aux citoyens, à tout âge et tout au long de leur vie, de déterminer leurs capacités, leurs compétences et leurs intérêts, de prendre des décisions en matière d'éducation, de formation et d'emploi et de gérer leurs parcours de vie personnelle dans l'éducation et la formation, au travail et dans d'autres cadres où il est possible d'acquérir et d'utiliser ces capacités et compétences".

 

S’orienter, un processus complexe 

 

Nous en sommes tous conscients, les enjeux liés au sujet de l’orientation concernent tous les âges et demeurent complexes quel que soit l’âge. Trois grands facteurs viennent notamment compliquer ce processus d’orientation : 

  • Les facteurs exogènes : la transformation des formes d’emplois, des métiers et du travail;
  • Les facteurs endogènes : les stéréotypes, le poids du milieu social ou de l’orientation initiale;
  • La multiplication des acteurs : la prolifération de l’information et des choix possibles. 

Un nouvel enjeu se dessine également ! Celui de savoir évoluer, qui doit permettre à tout individu d’acquérir les compétences nécessaires à leur orientation. Alors quelles sont les compétences à s’orienter ?


Image

Les 3 grandes catégories de compétences

 

De plus en plus de pays disposent d’un référentiel des compétences à s’orienter. De manière générale, on retrouve différentes déclinaisons de ces compétences en blocs et sous-blocs. Certains pays ont même décidé d’apporter des définitions très précises et opérationnelles pour chaque compétence. 

Plusieurs acteurs de l’écosystème éducatif ont développé un référentiel de 15 compétences et les regroupe au sein des 3 catégories suivantes :

  • S’informer et se repérer dans la société de l’information. Ce bloc regroupe toutes les compétences nécessaires au traitement de l’information. L’élève qui développe ces compétences, est capable d’adopter un regard critique vis-à-vis des informations sur les diplômes, les formations et les métiers.
  • Se découvrir et cultiver ses ambitions. Ce bloc rassemble les méthodes permettant d’apprendre à mieux se connaître à travers ses centres d’intérêts, ses valeurs, ses motivations.
  • Se construire et se projeter dans un monde incertain. Ce bloc regroupe les compétences qui permettent d’anticiper ou gérer les transitions. Elles permettent notamment d’anticiper de potentiels échecs et savoir comment rebondir. Se projeter dans un métier fait pour moi et explorer ce qui l'entoure. 

 

Comment développer ces compétences à s'orienter ?


Construire un référentiel de compétences à s'orienter


Le référentiel des compétences à s'orienter est le point d’ancrage de cette démarche d'accompagnement. Comme pour organiser une séance pédagogique, il convient de définir et expliquer les objectifs et les compétences qui seront développées lors de cette séance. Ainsi, il est nécessaire d’établir un référentiel des compétences à s’orienter que l’on souhaite pousser et bien définir comment aborder l'orientation avec mes élèves.

 

Définir les différents niveaux de maîtrise de compétences


Après avoir défini le référentiel de compétences, il est important de savoir comment évaluer leur bonne assimilation. Il n’y a de formules ou de sciences exactes mais l’évaluation peut prendre appui sur l’activité organisée en classe et sur le suivi personnalisé disponible depuis votre espace Hello Charly.

 

Concevoir des séances pédagogiques liées à l’acquisition des compétences


Enfin, pour développer les compétences à s’orienter de vos élèves, vous pouvez organiser des séances pédagogiques à réaliser en classe et des activités à proposer en autonomie. Hello Charly vous propose notamment un guide d’utilisation détaillé et des séances clés en main à réaliser en classe.

 

Partager cet article