Blog

Les soft skills : comment les développer ?

Image

5 septembre 2019

Longtemps reléguées au second plan par les aptitudes techniques et les diplômes, les compétences liées à l’intelligence émotionnelle ou les soft skills sont aujourd’hui très recherchées par les entreprises toujours en quête de plus d’agilité, de flexibilité et de réactivité. Ces compétences sont souvent décisives lors des entretiens d’embauche. Alors comment développer ses soft skills ?

À quoi correspondent les soft skills ?

Ce sont des aptitudes naturelles ou des compétences comportementales plus ou moins innées, elle sont liées à ton caractère ou ton expérience. Elles font partie du domaine de l’intelligence émotionnelle, c’est-à-dire qu’elles sont centrées sur la façon dont tu gères ta relation avec les autres, sur ton sens de l’efficacité, de l’initiative et de la créativité. Elles s’opposent aux hard skills qui correspondent à des compétences techniques ou spécialisées acquises en formation.

A diplômes et expériences équivalents, ce sont bien souvent les compétences humaines qui vont faire la différence lors d’un entretien d’embauche : ton sens de l’initiative, ton aptitude à travailler en équipe, voilà ce qui peut faire pencher la balance en ta faveur. De même si tu es étudiant, avoir conscience de ces compétences comportementales est un atout essentiel pour tes projets de groupe ou pour t’aider à définir ton orientation future.

Pourquoi les soft skills sont indispensables aujourd’hui ?

La notion de soft skills existe depuis de nombreuses années, mais ce n’est que récemment qu’elle devient omniprésente dans le vocabulaire des ressources humaines. En effet, les entreprises ont intérêt à déployer de plus en plus d’efforts pour fidéliser les talents. La phase de recrutement est donc une étape essentielle, les employeurs doivent cibler les bonnes personnes, c’est-à-dire les candidats dont le savoir être et l’intelligence émotionnelle pourront être en phase avec l’entreprise sur le long terme. De plus, les softs skills contribuent également au bien-être au travail. Une personne qui partage la vision et les valeurs aura plus de chance de s’épanouir au travail.

Comment acquérir de nouvelles compétences douces ?

Comme n’importe quelle compétence, elles s’acquièrent et se développent. Une partie d’entre elles peuvent faire partie intégrante de ta personnalité et se révéleront d’elles même, d’autres seront mise en action dans une situation précise, au travail par exemple. 

Identifier ses soft skills

Il existe plusieurs manières d’identifier tes compétences douces et celles que tu souhaites développer. Une première étape peut être de se poser, prendre un papier, un crayon et lister toutes les activités que tu aimes faire, même celles qui peuvent te sembler banales et évidentes. Si par exemple, pour toi, se plier en quatre pour rendre service aux autres te semble normal, sache que ce n’est pas évident pour tout le monde. En effet, cela témoigne de grandes compétences humaines, par exemple d’une grande capacité d’empathie et d’intérêt pour autrui, que tu peux aisément valoriser dans un entretien d’embauche ou dans le milieu associatif.

La deuxième étape : demande à quelques personnes de ton entourage de te citer deux ou trois talents que tu possèdes. Interroge-les sur ce qu’ils admirent chez toi, sur tes points forts. Tu seras surpris du résultat, car le regard des autres permet de révéler bien des choses. Tu peux aussi demander à Charly qui t’aidera à trouver tes soft skills grâce à ses questions personnalisées et son bilan détaillé !

Développer ses soft skills

Définir les soft skills à développer et établir un plan d’actions

Développer les soft-skills revient à développer plus généralement ses capacités à apprendre, à réfléchir et à interagir avec les autres. Il ne s’agit donc pas d’un apprentissage à proprement parler mais une remise en question sur soi-même. C’est en répétant dans le temps une multitude d’initiative positive que tu pourras développer la compétence recherchée. Mais avant tout chose, il faut tout d’abord les identifier. Alors après avoir identifié tes soft skills, fais la liste des compétences qui te manquent et qui te semblent importantes à développer.

Mets en pratique ces soft skills

Après avoir fait cette liste et réaliser de ton plan d’action, continue de mettre en pratique, il ne faut pas hésiter à changer ses habitudes. En effet, ils se nourrissent de vos expériences, de vos interactions. Par exemple, au plus tu feras appel à l’intelligence émotionnelle, au plus tu seras à même d’identifier les émotions des autres rapidement.

Quels sont les softs skills les plus recherchés en entreprise ?

L’empathie

L’empathie est la capacité à écouter l’autre avec attention, et ressentir ses émotions. C’est une qualité qui pourra être perçue par les membres d’une équipe ou au sein d’un groupe. En effet, une personne empatique aura plus de faciliter à anticiper les résistances à un changement, à convaincre efficacement ou à résoudre un conflit.

La communication

Que tu travailles seul ou en équipe, il est indispensable de savoir échanger avec les autres et de partager tes expériences pour apprendre de chacun. Être un bon communicant te permet de transmettre plus facilement, mais aussi de décrypter et de comprendre les comportements de tes collègues.

L’adaptabilité

Dans un monde en perpétuelle mutation, savoir s’adapter et se rendre polyvalent est une qualité indispensable. Aujourd’hui plus que jamais l’agilité est devenue primordiale. Il faut savoir penser « out of the box ». Cette qualité est également indispensable pour toi même puisque tu seras surement amené à changer de poste ou de carrière professionnelle. Une bonne capacité d’adaptation te permettra de gagner une flexibilité au le travail, une aisance à analyser et comprendre les situations.

Le sens de l’organisation

Etre capable de s’organiser, d’anticiper, de planifier son travail et celui de son équipe est une compétence très rechercher par les recruteurs. Dans un poste nécessitant l’encadrement d’un personnel, cette qualité peut faire la différence.

Dernier conseil ! Parmi les soft skills recherchées par les entreprises, on cite souvent le fait de savoir communiquer aisément, d’avoir l’esprit d’équipe, le sens du challenge, une bonne capacité d’adaptation, être force de conviction. Mais attention, même si tu ne fais pas partie des personnes les plus extraverties de la planète, pas de panique : les caractères plutôt discrets font preuve de compétences tout aussi utiles et précieuses pour les entreprises : force de concentration, capacité d’analyse, sens de l’écoute, créativité… A toi de les mettre en évidence et de faire le lien entre les missions ou les postes auxquels tu souhaites accéder et tes capacités naturelles.

Ainsi, connaître tes soft skills et tes talents et savoir les valoriser lors d’entretiens d’embauche ou sur un CV te permettra de te sentir « aligné », d’entreprendre dans une mission avec plaisir, d’en tirer de la satisfaction et de l’énergie : un cocktail optimal pour trouver sa vraie place professionnelle et aller dans le sens des compétences recherchées par les entreprises.